10 conseils pour prendre de grandes décisions grâce à Loomio

Dans l’équipe de développement de Loomio, nous utilisions déjà Loomio alors qu’il n’était encore qu’un système très simple avec des boutons moches, et nous en avons tiré des leçons.

Voici nos conseils pour tirer le meilleur parti de Loomio, d’une simple discussion à la formulation de questions et idées très complexes.

  1. Assurez-vous que tout le monde est sur ​​la même longueur d’onde:
    Chaque fil de discussion devrait commencer avec toutes les informations de mise en situation dont votre groupe à besoin pour participer de façon efficace. Utilisez le champ de formulaire « contexte » afin que chacun comprenne l’objet de la discussion.
  2. Restez dans le sujet:
    Signalez aux membres qu’ils sont hors sujet et, si nécessaire, créez des fils de discussion séparés pour les sujets qui divergent de la discussion de base. N’ayez pas peur de demander aux participants de rester dans le sujet.
  3. Mettez-vous d’accord au préalable sur le processus de décision:
    Assurez-vous tout le monde connaisse le processus de prise de décision de votre groupe. Pour certains groupes, cela peut être très informel, pour d’autres, il est utile de préciser le niveau d’accord requis pour qu’une proposition soit acceptée, par exemple, 80% des membres doivent être d’accord, ou seulement 51 %.
  4. Utilisez les propositions de manière flexible:
    Vous pouvez utiliser les propositions pour favoriser l’engagement, tester des idées, ou clarifier un problème, même si la solution idéale n’apparait pas encore. N’ayez pas peur de lancer une proposition «prise de température» pour sentir comment le groupe perçoit une idée. Découvrez plus de manières créatives d’utiliser les propositions: 9 manières d’utiliser Loomio pour transformer une conversation en action
  5. Soyez précis sur la décision qui va être prise:
    Lors de la création d’une proposition, soyez aussi précis que possible, de sorte que tout le monde sache ce que cela signifie être d’accord ou en désaccord. Le cas échéant, indiquez qui va exécuter une proposition, et pas seulement ce qu’elle implique.
  6. Utilisez le délai de proposition avec clairvoyance:
    Il faut faire la part des choses entre un impératif de temps : vous aurez besoin de la décision à un moment donné, et l’ incidence que l’heure de fermeture de la proposition aura sur la décision de votre groupe. Vous voudrez peut-être que la proposition se termine avant une réunion, ou éviter qu’elle tombe en plein week-end. Vous pouvez toujours reporter la date de clôture si besoin.
  7. Utilisez « Bloquer » avec parcimonie:
    Vous et votre groupe pouvez définir ce que signifie l’utilisation de l’option « bloquer ». Pour la plupart des groupes, l’option « bloquer » est utilisée pour indiquer une objection sérieuse qu’une personne aimerait faire entendre. Pour certains groupes (en particulier les petits groupes dans lesquels le consensus est important), l’option « bloquer » est utilisée comme un droit de veto.
  8. Gardez à l’esprit que tout le monde ne doit pas participer à tout:
    Parfois, le fait de simplement savoir que votre voix aurait été entendue si vous aviez voulu la donner peut vous suffire. L’utilisation de l’abstention peut être un moyen de montrer votre confiance dans le reste du groupe et de lui faire savoir qu’il peut prendre la décision sans vous.
  9. Concentrez-vous sur le résultat de la décision:
    Lorsque votre proposition est terminée, vous êtes invité à écrire un rapport de proposition. Vous pouvez utiliser ce rapport comme moyen pour rappeler à l’ensemble du groupe ce que vous avez accepté de faire ensemble.
  10. Tout le monde aime les discussions sans prise de tête!
    Il y a beaucoup de petites choses que vous pouvez faire pour aider une discussion  à déboucher sur un résultat productif. Signalez que certaines mêmes voix dominent la discussion et invitez certaines personnes plus discrètes à contribuer en mentionnant leur @nom et en leur demandant ce qu’ils pensent. Vous pouvez mettre à jour la section «contexte » d’une discussion pour la rendre moins complexe, par exemple avec un résumé des points clés.

Maintenant que vous maitrisez la base de l’utilisation de Loomio, vous pourriez avoir envie de lire l’article: 9 manières d’utiliser Loomio pour transformer une conversation en actes pour en apprendre davantage sur quelques façons créatives d’utiliser Loomio.

Commencez avec loomio: loomio.org

Traduit de l’anglais par Frédéric Hiltbrand

Author: Nati

Loomio Translation Coordinator, and Online Support.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s